Affaire RAM : Les opérateurs de télécommunications sommés de suspendre le prélèvement

Le tribunal de commerce de Kinshasa/Gombe a rendu public, le lundi 24 janvier, sa décision visant l’interdiction du prélèvement de la taxe du Registre des appareils mobiles (RAM) par les entreprises de télécommunications.

L’instance judiciaire a donné un ultimatum de 24h aux opérateurs de télécom, via une « sommation de cesser le prélèvement illégal du RAM » signée par Jules Ngoyi, greffier de justice près le Tricom de Kinshasa-Gombe.

Bien que ce délai soit en cours d’expiration, plusieurs utilisateurs des téléphones portables se plaignent encore du prélèvement « illégal » du RAM. 

Rappelons qu’au mois de mai de l’année dernière, le Chef de l’Etat congolais, Félix-Antoine Tshisekedi, avait ordonné à l’Autorité de régulation de poste et des télécommunications du Congo (ARPTC) de suspendre cette taxe RAM suite à plusieurs manifestations de la population contre ce service.

 Une suspension qui aura été de courte durée car le prélèvement du RAM a eu lieu le mois suivant.

O.K✍️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *