Nécrologie

Grand Kasaï : Un grand baobab s’écroule, Honorable Georges Tshilengi Mbuyi Shambuyi s’endort pour l’éternité

C’est un lundi 13 février très sombre. Un banquier de renommée tant nationale qu’internationale vient de quitter ce monde pour l’au-delà.
Honorable Georges Tshilengi Mbuyi Shambuyi est mort en sa résidence de la Gombe au terme d’une longue maladie qui l’avait amené plusieurs fois en Europe , aux États-Unis d’Amérique et dans les grands hôpitaux de Kinshasa.

Né en 1943 à Kanyiki Mutembue dans le territoire de Luilu dans l’actuelle province de Lomami, Georges Tshilengi a fait ses études primaires dans son village natal, avant d’embrasser les études greco-latines au Collège St Georges Kolayi de Ngandajika où il réussit avec brio son diplôme d’État en 1965 comme lauréat de la première promotion du collège.
Bien que littéraire, Georges Tshilengi Mbuyi est attiré par l’économie. Il s’écrit à l’université de Lovanium où il décrocha sa licence en Économie.
Jeune diplômé, il passe un test d’embauche avec plusieurs autres jeunes blancs à la BCDC et il est le seul noir retenu pour travailler.
Brillant qu’il était, Georges Tshilengi se distingue et grimpe les échelons jusqu’à devenir Administrateur Directeur Général Adjoint de cette Banque belge.
Ses amis disent de lui qu’il était un homme d’une grande valeur. Voici un témoignage de collègue belge Thierry fait à son ami Odon
Cher Odon vivant à Mwene-Ditu
« J’ai reçu ce lundi la très triste nouvelle du décès de Monsieur Georges Tshilengi Shambuyi.
J’ai été longtemps son collègue à la BCZ-BCDC, nous avons beaucoup travaillé ensemble.


C’était un homme de grande valeur, d’une grande probité morale.
Un entrepreneur aussi pour sa région, lui qui était le promoteur d’une Université à Mwene -Ditu.
Que son âme repose en paix, que la terre de ses ancêtres lui soit douce ».
Excellent banquier, Georges Tshilengi prend sa pension et se lance en politique.
Il fait sa campagne à l’américaine à Mwene-Ditu en 2006 et il est élu député national.
Découvrant sa sagesse, l’honorable Georges Tshilengi Mbuyi est élu Président du comité de Sages à l’Assemblée nationale, avec comme mission de conseiller les députés et arbitrer leurs différends.
Après 10 ans de repos, très hospitalier et généreux honorable Georges Tshilengi reçoit des gens de tous les statuts, ils organise même des dîners pour certains, il supporte les études et formation professionnelle des jeunes de sa grande famille et d’ailleurs pour enfin atterrir par la création de son université Diodis Marie Thérèse à Mwene-Ditu. Cette œuvre sociale de haute facture, il a voulu la léguer à la jeunesse non seulement de Mwene-Ditu, de Lomami et pourquoi pas de toute la République.
Haut Cadre de l’Udps, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo découvre aussi sa perspicacité et son savoir-faire en matière bancaire, le nomme parmi les administrateurs de la Banque Centrale du Congo.
Homme d’une générosité légendaire, Honorable Georges Tshilengi Mbuyi Shambuyi était le bienfaiteur de tous.


Ne voulant pas voir l’Amakol (Association Mutuelle des Anciens du Collège St Georges Kolayi de Ngandajika) disparaître, il a su réunir pendant plusieurs mois et ses dépens les anciens élèves pour restaurer cette association. Il a réussi à doter cette ASBL des Statuts et Règlement intérieur légalisés avec une autorisation de fonctionnement provisoire. C’est avec joie qu’il a cédé la gestion de
l’Amakol à Aaron Cianyi Kayembe l’actuel président. Son cœur était très attaché à son université et à l’Amakol. Honorable Georges Tshilengi tenait à voir son Université ouvrir ses portes pour l’encadrement des jeunes. Et pour Amakol, il s’accrochait à la construction d’un bâtiment de six salles de classe et un centre de santé. Mais, hélas ! Ses vœux restent pendants.
Que dire de sa chrétienté catholique ? Fervent catholique, il ne manquait aucune messe. Sa façon de fêter ses anniversaire ou autres bienfaits de Dieu telle sa guérison miraculeuse, c’était la célébration eucharistique dans sa résidence.
La mort a arraché un Patriarche, un baobab, un homme social kasaien de bon cœur, un rassembleur, un généreux. Bref, les qualificatifs Le patriarches Jonas Munkamba Kadiata Nzemba, Kansebu, ou les professeurs François Mukoka Nsenda, Kabeya Tshikuku, Raphaël Musampa et Docteur Miteyo Nyenge ne peuvent pas nous contredire car, ils connaissent l’homme plus que nous.
Le programme de ses obsèques vous sera
communiqué ultérieurement.
Que son âme repose en paix dans la félicité éternelle.
Gustave Tshibumbu ✍️